ONG ''CESAR-BENIN''

ONG ''CESAR-BENIN''

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?
Notre santé est bel et bien dans nos mains


Notre santé est bel et bien dans nos mains


Notre Santé est bel et bien dans nos mains !

Incroyable, Impensable, mais à ce que je vois, tout le monde va droit dans le mur ! Eh oui, c’est tout à fait bien cela.

Réveille-toi ma Sœur,
Réveille-toi mon Frère,

Ne t’endors plus sur tes lauriers, pour laisser les professionnels de la santé, décider de tout pour toi, en ce qui concerne ta santé.

Tu es le premier à t’empoisonner tous les jours, à travers ton alimentation, et à détruire la puissance phénoménale insoupçonnée des défenses immunitaires naturelles innées de ton organisme, en consommant négligemment tout ce que l’on te propose comme soi disant médicament pour te guérir de toutes tes maladies, alors que c’est pour mieux te formater à être un chimio dépendant chronique toute ta vie.

Les multinationales de l’agroalimentaire, de la chimie et des médicaments, et la superstructure médicale, avec la complicité consciente ou inconsciente de tous nos gouvernants, nous conduisent avec toutes les ‘‘salopries’’ qu’ils nous font avaler en toute inconscience et en toute ignorance, tout droit dans les placards bien réfrigérés de la morgue !


On dirait que nous sommes tous comme des enchainés mentaux, incapables de toute réflexion, qui suivent bêtement les instructions que nos bourreaux distillent dans nos consciences à travers toutes les réclames publicitaires vues à la télé ou entendues sur les radios, afin de mieux nous délester allègrement de toutes nos ressources, gagnées péniblement à la sueur de nos fronts, avant de nous conduire, nos têtes enfoncées dans notre corps jusque dans nos épaules, tout droit à l’abattoir!

Non, réveillons-nous, car ne dit-on pas ‘‘ Que l’on peut tromper une partie du peuple une partie du temps, mais jamais tout le peuple tout le temps’’ ?

Nous sommes un tout petit nombre à avoir tout compris, comme dirait l’autre dans sa chanson fétiche. Nous avons tout compris, nous avons compris depuis quelques années, ce sacré et malin subterfuge, et nous avons décidément pris en main le devenir de notre santé, donc de notre vie, à travers notre alimentation.

Désenchaines-toi au plus vite, car tu le peux, et viens nous rejoindre afin que nous soyons plus nombreux à nous battre contre notre nonchalance, contre la facilité, contre le mimétisme alimentaire, afin de vaincre toutes les maladies, car il n’existe en vérité aucune maladie incurable; ne laisse plus jamais personne abuser de ta bonne foi, et profiter de ton ignorance.

Devant toute maladie nous devons tous admettre que la maladie nous invite non pas à chercher comment la guérir, mais toujours comprendre que c’est de notre faute, de notre manière de nous laisser conquérir par nos mauvaises habitudes alimentaires non conformes aux règles naturelles du déroulement de toute vie biologique pour les êtres vivants que nous sommes, que nous facilitons la survenue de la maladie.

Le Dr Christian TAL SCHALLER, ne dit-il pas souvent, dans toutes ses Conférences sur les Techniques Naturelles de Santé que : « La santé n’est jamais dans une boite de médicament, elle vient d’un changement de comportement, d’un changement de notre mode de vie, car c’est le corps lui-même qui se guérit. La santé loin d’être une qualification, une compétence acquise pour la vie, loin d’être un diplôme, est bien la dynamique du changement.»

Et comme dirait le Dr Catherine KOUSMINE : " J’aimerais que chacun comprenne qu’il ne peut compter que sur lui-même, qu’il est responsable de sa personne, que le corps dont il dispose doit être géré comme n’importe quel autre bien. "

Nous avons le devoir et l’obligation de veiller à protéger et à défendre le précieux capital biologique qu'est notre corps physique, véritable véhicule biologique dont chacun de nous a été gratifié par le Créateur, et dont nous avons la responsabilité de lé gérer sainement en très bon père de famille, afin de pouvoir l’utiliser tout le long de notre vie terrestre dont le terme ne dépend que de chacun de nous, et non d'une quelconque prédestination définie par Dieu.

Dieu, le très Miséricordieux ne peut envoyer ses enfants en mission sur la terre pour une quelconque durée. Cela n'est nullement pensable, sauf si nous voulons nous dédouaner humainement, de toutes nos erreurs fatales, hélas!

Un Proverbe indien ne recommande-t-il pas : « Prends bien soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester le plus longtemps possible. » Le cas échéant, ELLE t’abandonnera très vite, et ton corps redeviendra poussière, le temps de la rose fanée d’un jour.

C’est seulement en comprenant cette simple vérité, que nous allons pouvoir nous remettre en cause, afin de nous transformer quant à notre mode de vie, quant à notre mental, et ainsi la maladie disparaitra d’elle-même.

Venez nous rejoindre au plus vite, afin que nous soyons toujours plus nombreux à prendre le Train de la Médecine du Futur qui nous attend tous à la "Gare de la Santé Naturelle", afin que chacun de nous puisse apprendre à devenir son propre médecin, car la santé s'apprend à l'École de la vie, comme a l'habitude de le dire, le Dr Christian TAL SCHALLER.

Chacun de nous a l'obligation d'apprendre les bonnes combinaisons alimentaires, au lieu de se laisser bombarder de l'intérieur par des mélanges alimentaires détonnant. Autant nous apprenons à marcher dès la petite enfance, à aller à vélo, à pianoter sur le clavier d'un ordinateur, autant nous devons apprendre les règles et principes élémentaires de la bonne alimentation afin de protéger et défendre notre capital santé contre la survenue de toute maladie.

La santé est de la responsabilité de chacun de nous, donc de l'individu, tandis que la maladie est de la compétence des médecins, le saviez-vous? ( nous reviendrons beaucoup plus en détail sur cette idée, afin que cela soit très clair pour chacun de nous).

Personne ne sera laissée sur le Quai de la Gare de la Santé Naturelle, même les retardataires ont tous, le temps de nous rejoindre. Seuls les endurcis et les réfractaires, acquis à la cause de la facilité, incapables de se remettre en cause, obnubilés par le mimétisme alimentaire et les plaisirs gustatifs, seront les premiers à nous laisser ici bas, continuer notre apprentissage de la Sagesse afin de maximiser toutes nos acquisitions sur cette Planète École qu'est la Terre sur laquelle l’homme est venu parfaire ses compétences et sa manière de vivre les relations humaines au contact de ses semblables et de tous les autres êtres vivants de la planète Terre.

A bientôt!
Paul AKOGBEKAN
Diététicien Holistique
Conseiller Nutritionniste en Médecine Cellulaire
Physio Naturothérapeute en Médecine Holistique
Président du Conseil de l’ONG ‘’CESAR-BENIN’’
Président du CLUB d’action sociale ‘’Santé Soleil’’




Silence, on intoxique !

Communication N° 1 du 30 Mai 2013

Silence, on intoxique !

 

Face aux lobbies, la longue bataille pour sauver notre santé est engagée,

Et la veille doit être permanente au niveau de chaque individu. A notre insu, les industriels ont introduit, avec la bénédiction légale des hommes politiques et de l’Administration centrale de nos pays, des dizaines de milliers de substances nouvelles, sous de nouvelles présentations, dans notre environnement quotidien. Pendant ce temps, les citoyens croyant naïvement que les produits toxiques sont interdits avant d'être commercialisés s’intoxiquent au quotidien et mettent en danger leur santé, en toute ignorance et en toute inconscience.

Ce laxisme incroyable des pouvoirs publics, précipite des centaines de millions d’inconscientes et ignorantes personnes dans les rangs des patients qui sont une mine d’or intarissable pour les praticiens de la santé, que dis-je, disons avec certitude ‘‘les techniciens incontournables de la maladie’’; et tue des milliers de gens chaque année. Et ce laxisme persistant qui s’éternise depuis la fin de la seconde guerre mondiale, fera encore plus de ravages si rien ne change.

La plupart de nos concitoyens ne sont que vaguement conscients du rapport qui existe entre la façon dont ils se nourrissent et les maux dont ils souffrent. Ils entendent, par-ci par-là, des propos qui les traumatisent : attention à votre groupe sanguin et à votre alimentation, attention au cholestérol, une substance cancérigène isolée dans tel aliment, des pesticides et même trop d’antibiotiques dans la viande, dans le lait, le sucre et même les sucrettes vendues en pharmacie seraient fortement cancérigènes, etc.

Perdus dans toutes ces mises engarde,  et désorientés par la reine Publicité des Industriels et Commerçants, ventant les mérites de tels ou tels autres produits agréablement nutritifs pour notre santé, le peuple de plusieurs millions de gens se résignent à tenter de vivre, en s’engonçant dans les surcharges pondérales qualifiées à tort de signe d’aisance, dans le but de se donner bonne conscience, tout en souffrant de douleurs, de gênes et de toutes sortes de symptômes, que la médecine conventionnelle est incapable de guérir.

Pour tenter de soulager leurs peines, ils absorbent quotidiennement de produits chimiques pharmaceutiques qualifiés de médicaments, pour le plus grand bénéfice des comptes bancaires des médecins, des laboratoires d’analyses biomédicales, des pharmaciens et des laboratoires censés fabriquer ces tonnes de torpilles qu’ils déversent chaque mois dans nos officines de pharmacie pour endormir notre conscience, afin de nous habituer à consommer des calmants qui nous appaisent pour une semaine, un mois, voire trois mois avant la résurgence des mêmes symptômes, car la maladie n’est jamais traitée à la racine par la médecine conventionnelle officielle.

La cause de tous nos problèmes de santé est tout simplement l’ignorance qui nous frappe comme un fléau méconnu et qui nous livre aux caprices de la publicité, comme gouverneur de nos actions de consommation et de vie. Celle-ci nous pousse à une consommation de denrées et de produits alimentaires destinés non pas à nous nourrir, mais à accroitre les profits des sociétés commerciales. Pour ces derniers, il s’agit de fabriquer des denrées et des produits alimentaires pouvant se conserver longtemps sur tous les étals, et de les fabriquer de la manière la plus économique possible dans le but de générer le maximum de profit, tant pis pour les consommateurs crédules que nous sommes et qui se laissent empoisonner gaiement !

Pour atteindre ce résultat, ils inondent les aliments biologiquement inertes de produits chimiques de production (les engrais de culture par forçage chimique) et de conservation (les additifs, les conservateurs, les exhausteurs de goût, les colorants etc.), qui ont tous comme point commun de faire baisser les défenses immunitaires des consommateurs, donc de fragiliser leur santé avec pour conséquence, la facilitation de la survenue de toutes les graves maladies dans le corps des dociles  consommateurs que nous sommes. Ainsi, le monde moderne n’est pas seulement touché par la pollution des rivières, des sols et de l’air, mails il est aussi frappé par la pollution des corps humains, sans aucun précédent dans l’histoire de l’humanité. L’écologie interne de nos cellules et de notre sang est aussi menacée que l’écologie de notre environnement naturel.

C’est pour toutes ces raisons que nous invitons chaque citoyen du BENIN à se soucier de sa santé individuelle pour ne laisser aucune chance ‘‘aux techniciens de la maladie’’ de nous ‘‘charcuter’’ dans le but avoué de nous soigner ! Ayez comme préoccupation primordiale, la qualité de votre alimentation, et sachez que seul le Diététicien Holistique est en mesure de vous orienter efficacement, et de vous prodiguer les conseils thérapeutiques préventifs et curatifs adaptés à votre cas particulier.

Quelque soit votre cas particulier, même si vous êtes déjà suivi ou non par un médecin, le rôle du Diététicien Holistique est irremplaçable. Il saura vous guider pas à pas, vers l’approche nutritionnelle la mieux adaptée à votre cas particulier et qui performera votre traitement médical dans une durée beaucoup plus courte, tout en le rendant deux fois plus efficace, car votre maladie sera traitée jusqu’à la racine, ce qui vous évitera toute rechute à très court terme.

-         Nous avons une grande expertise dans la prise en charge nutritionnelle des plus graves pathologies les plus mortelles de notre époque, à savoir L’Hypertension  et le Diabète (les patients suivis par nos soins, dans l’approche nutritionnelle, et qui ont acquis la maitrise totale et définitive de leurs pathologies ne peuvent plus se compter !);

-         Tous les cancers, pris en charge de manière relativement précoce ;

-         La Polyarthrite rhumatoïde, qui ne s’attaque qu’aux femmes d’âge mure ;

-         Les Hépatites B et C ;

-         Les Arthroses  du genou ;

-         Toutes les Dorsalgies et les Discopathies invalidantes ;

-         L’Obésité des adolescents et des personnes adultes ;

-         Les Hémorroïdes, les problèmes de digestion et toutes les maladies du foie comme la Cirrhose qui, lorsqu’elle est prise en charge de manière précoce peut absolument être totalement guérie par l’approche nutritionnelle ;

-         Les plaies déclarées incurables, etc. Car aucune maladie n’est incurable dans l’approche nutritionnelle, à moins que le patient se refuse délibérément d’appliquer nos protocoles, et dans ce cas, il ne plus aucun doute sur le fait que c’est le patient lui-même qui ne souhaite pas guérir de sa maladie.

Quelques  SITES WEB sur l’approche nutritionnelle de la santé.

Pour votre information, trouver ci-dessous quelques Sites Web sur le Net qui s’intéressent à l’approche nutritionnelle de la Santé, dans le Cadre de la Médecine Holistique et des Techniques Naturelles de santé, exactement comme cela se fait au CLUB d’action sociale ‘ ‘Santé Soleil’’ qui est l’Instrument d’expression sociale de l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ :

 

-         www.santegbobale.info    /Français

-         www.hippocratesinst.org  /Anglais

-          www.hippocratesgreenhouse.com   Anglais

-         www.instituthippocrate.com  /Français

-         www.aliv-e.com/fr  / Français

 

Paul  C. AKOGBEKAN

Diététicien Holistique - Consultant Nutritionniste en Médecine Cellulaire

Physio-Naturothérapeute en Médecine Holistique

 



Une vérité déconcertante, Nous sommes tous des nids de microbes !

 Communication N° 5 du 30 Juillet 2013

Une vérité déconcertante, Nous sommes tous des nids de microbes !

 

 

Il est des vérités qui ne se disent jamais, ou presque jamais,  nous ne sommes que des nids de microbes. Oui, des microbes foisonnent dans notre corps, disons plus techniquement que les bactéries pullulent dans notre côlon (gros intestin).

 

Dans le côlon, nous pouvons trouver deux catégories de bactéries.

 

Il y a celles dites pro biotiques, qui sont les bonnes bactéries qui protègent la flore intestinale, et qui nous assurent l’épanouissement de nos défenses immunitaires. On les appelle aussi les bactéries lactiques qui facilitent le transit intestinal des matières fécales en l’absence de toute fermentation génératrice de maladies.

 

On retrouve aussi dans le gros intestin, des bactéries dites pathogènes, parce qu’elles peuvent induire des maladies, sans être véritablement leur cause. Les principales bactéries non virulentes mais qui restent tout de même pathogènes sont les champignons, qui peuvent coloniser toute la flore intestinale positive (bactéries pro biotiques), pour les neutraliser et prendre leur place dans le côlon et induire toutes sortes de maladies graves comme les cancers, les hémorroïdes, ou les constipations chroniques, etc. Des champignons particuliers appelés aussi mycoses sont capables de vite transmuter en candidas albicans qui sont responsables de la plupart des cancers  et de toutes les  nombreuses maladies difficiles à diagnostiquer par la médecine conventionnelle.

 

Nous sommes véritablement un nid de microbes, parce que ces bactéries pathogènes comme non pathogènes qui vivent et qui se multiplient indéfiniment à l’intérieur de notre corps se chiffrent à plusieurs milliards de cellules bactériennes. Sans oublier que nous vivons dans un environnement pollué par une foultitude de bactéries, nos ancêtres sur la planète Terre !!

 

Ces bactéries qui vivent dans nos entrailles communiquent très facilement avec l’extérieur par tous les exutoires naturels de notre corps qui sont :

-         Le rectum qui est l’exutoire naturel utilisé de préférence par toutes les bactéries pathogènes qui pullulent dans notre côlon, en lieu et place des bactéries lactiques, surtout si nous abusons des traitements antibiotiques qui ont comme effet collatéral, la destruction systématique de toutes nos bactéries pro biotiques qui garnissent la flore intestinale.

-         Les narines constituent des points d’entrée et de sortie de toutes les bactéries qui savent tirer profit de notre respiration, pour s’infiltrer dans notre organisme. Nos doigts sont par la suite les vecteurs par excellence qui vont chercher ces bactéries qui fourmillent dans nos narines pour les transmettre :

 

1-    à tout notre milieu de vie,

2-    à tous nos amis et connaissances à qui nous allons gaiement serrer la main en toute ignorance et en toute inconscience,

3-    aux touches du clavier de notre ordinateur,

4-    aux touches de notre téléphone,

5-    à la table de notre bureau de travail,

6-    à tous les loquets de portes que nous allons ouvrir,

7-    à toutes les tirettes de nos toilettes,

8-    à tous les robinets dont nous allons servir, etc.

En un mot, nous nous souillons les doigts toutes les fois que nous envoyons, de manière inconsciente, nos doigts dans nos narines, ou quand nous nous essuyons le derrière, et nous participons inconsciemment quelques instants plus tard, à la dispersion de toutes ces bactéries que nous avons arrachées de nos narines, ou collectées sur nos doigts après nos séances d’aisance.

Outre ces deux points principaux (rectum et narines), il existe d’autres endroits humides et chauds de notre corps qui constituent des logis favorables à la nidation des mycoses et de toutes autres bactéries pathogènes.

 

On peut citer : nos aisselles, les interstices de nos orteils, et les entre-jambes qui sont les logis favorites de tous les mycoses, qui arrivent à passer à travers le tissu de notre culotte, voire de notre pantalon ou de notre pagne pour ensuite souiller et s’accrocher à nos doigts, toutes les fois que nous nous grattons l’aine ou les entre-jambes, pour de nouvelles aventures de contaminations chez d’autres individus.

 

La solution est individuelle et personnelle : La détoxination

 

Pour arriver à se prémunir contre toute intoxination accidentelle, la précaution élémentaire est la désinfection. Il faut être un accroc de toutes les règles d’hygiène, de l’usage d’un désinfectant simple et efficace chaque fois que le risque de s’intoxiner accidentellement est suspecté.

Le savon pour se laver les mains, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut pouvoir neutraliser les champignons et les virus qui restent attachés à votre peau de l’extérieur, malgré le lavage à l’eau et au savon, car le virus, une fois dans l’organisme, sort toujours gagnant de son combat avec la médecine conventionnelle ; cela personne ne doit jamais l’oublier.

 

Nous venons de dire que les entre-jambes qui sont des endroits humides, sont le siège des infections mycosiques chez tout le monde, homme comme femme. Sans être chronique, les infections mycosiques concernent donc tout le monde, personne ne peut se vanter d’y échapper.

 

Il faut prendre de manière régulière, et tous les jours les dispositions pratiques pour neutraliser tous les microbes pathogènes de surface, avant qu’ils ne  terminent leur course dans la pénétration de votre corps, par une blessure, ou par les exutoires naturels de l’organisme.

 

La dernière fois, nous avons reçu un patient venu nous voir dans le but de l’aider à trouver la solution à une maladie qui le fait courir depuis DIX ANS ! A la question de savoir de quoi s’agit-il, notre patient, un homme d’une cinquantaine d’années, de très belle allure, ‘‘s’est déculotté’’, sans crier gare, devant le Staff en charge de le consulter. Ses entre-jambes étaient en piteux état, une croute blanchâtre, le démangeaient de jour comme de nuit, et le faisait gratter sans arrêt, s’il le peut. Il signala avoir vu plusieurs médecins, mais rien n’y fît, son mal a évolué de mal en pis, surtout après le dernier traitement qu’un médecin lui a fait subir, une corticothérapie.

 

Notre patient, nous a affirmé, qu’au début de sa maladie, rien que de très banal, quelques rares envies de se gratter les entre-jambes, bouger les testicules, remuer un peu son pantalon  et c’était, tout. Un an, puis deux ans plus tard, les mycoses ont eu non seulement le temps de bien s’installer entre les entre-jambes de notre patient, mais aussi d’envahir tout l’appareil urinaire, et tout l’appareil digestif, principalement le côlon (gros intestin) en évinçant radicalement toutes les bactéries lactiques normales de la flore intestinale. Au bout de dix années de traitements allopathiques infructueuses, il a la sagesse, en bon gestionnaire de bien comptabiliser les 701.650 F CFA qu’il a eu à dépenser en consultations, analyses et médicaments.

 

A l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ notre patient a recouvré sa santé, au bout de huit semaines de soins assidus fondés essentiellement sur l’approche nutritionnelle de la santé, doublé d’une supplémentation en micronutriments cellulaires essentiels, sans oublier la détoxination au quotidien de toute la surface corporelle infectée de mycoses de notre patient. Nous sommes allés jusqu’à son domicile, pour l’accompagner dans la désinfection de son milieu de vie de famille, à savoir la désinfection de son salon, de sa chambre, de sa douche, de ses lieux d’aisance, etc.

 

Notre accompagnement et notre suivi technique dans la diététique holistique ont été réalisés pour la  modique  somme  globale  de  165.000  F  CFA,  avec  la  certitude  que  notre  patient  a

Véritablement recouvré sa santé. Parce que notre thérapie est différente des protocoles reconnus et scientifiquement (soi-disant) prouvés, ont radicalement échoué dans la prise en charge de l’infection mycosique chronique de notre patient, personne ne doit-il chercher à l’aider, et l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ doit-elle limiter son assistance technique qu’au volet nutritionnel exclusivement ? Et que dire de la ‘‘NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER’’ ? Madame la Ministre de la santé, ce sont là, des questions qui méritent réponses!

 

Celui qui désire se protéger contre toute infection de l’hépatite B, ou même d’un cancer ne doit pas seulement se contenter d’un dépistage. Le dépistage est le premier pas d’une démarche globale qui prend en compte la désinfection, les lavements du côlon, le changement du mode de vie, et les modifications du comportement nutritionnel afin d’alléger la charge métabolique de détoxination de son foie. Pour atteindre cet objectif, nous vous invitons à venir faire une consultation à l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ à Abomey Calavi.

 

Le produit spécial à utiliser pour réaliser la désinfection régulière et quotidienne de son corps (usage externe exclusivement), et de tous les objets de son milieu de vie qui peuvent être souillés existe, et est en vente exclusivement chez nous à l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ : le ‘‘Spécial Détox’’.

 

Un petit flacon  de 500 CC du ‘‘Spécial Détox’’ est largement suffisant pour tous vos usages domestiques pendant un ou deux mois, et ne il coûte que 5.000 F CFA.

‘‘Spécial Détox‘’  est  un produit naturel, non toxique sans effet secondaire sur la santé.

Des démangeaisons entre-jambes, en tout cas pas moi! L’Hépatite B, le cancer, en tout cas pas moi ! La collaboration entre l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ et les médecins allopathes de la médecine conventionnelle est déjà par bonheur, une réalité. De nombreux hypertendus, diabétiques,  cirrhotiques, malades souffrant d’arthroses du genou, ou de la polyarthrite rhumatoïde nous ont été référés par leurs médecins traitant. Et tous dans leur grande majorité, ont été agréablement heureux d’avoir connu l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ dans leur parcours pour recouvrer la santé.

 

L’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ n’est pas un Centre de santé ordinaire. Nous sommes comme notre dénomination l’indique, une ébauche de la médecine du futur. Un Centre d’Eveil pour une meilleure Santé, grâce à une Alimentation Responsable au BENIN. Nous ne sommes pas non plus de la médecine traditionnelle.

 

Réfléchissons à la fin de la présente Communication sur la maladie la plus mortelle de notre époque : le CANCER avec un Extrait du dernier livre du Dr Douglass, qui a écrit: "Croyez-le ou non, l'on vous ment au sujet de la maladie la plus mortelle, le cancer ! Et ils le savent tous.

Juste un exemple: Cela fait quelques années, une étude faite auprès de 64 oncologues, parmi les plus prestigieux du monde et bien connus du monde du cancer, a révélé les si choquantes révélations ci-dessous:

- Plus de 90% ont dit qu’ils n’auraient pas accepté de faire une chimiothérapie à leurs proches ou à eux-mêmes. Pourquoi? Les produits utilisés sont inefficaces, voire hyper-toxiques."

En 1931, le Docteur Otto Warburg recevait le prix Nobel pour avoir démontré que les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre en présence d’oxygène.

L'eau de Lourdes contient du germanium et de l'oxygène. (Ce n'est sans doute pas un hasard si l'Apparition a désigné cette source à Bernadette Soubirous’’.

 

Si vous souffrez du Cancer quel qu’il soit, cancer du sein, cancer de la prostate, cancer du foie, cirrhose, etc, l’approche nutritionnelle de la santé peut peut-être vous sauver la vie, si vous vous référez à l’ONG ‘‘CESAR-BENIN’’ au plus vite !

Alors pour quoi encore trainer si longtemps ?????

 

 

Paul  C. AKOGBEKAN

Diététicien Holistique -Consultant Nutritionniste en Médecine Cellulaire

Physio-Naturothérapeute en Médecine Holistique



Le paradigme de la Médecine: "Le microbe, voilà l'ennemi"


Le paradigme de la Médecine


Depuis les travaux et découvertes de Pasteur, le paradigme prôné officiellement par la Médecine conventionnelle, comme modèle de pensée, est "Le microbe, voilà l'ennemi".
 
Corollaire

"Il faut engager la lutte contre l'ennemi". "Il faut tuer tout ce qui est ou apparaît comme anormal".

NB: Cependant, nos intestins, en particulier, abritent une riche flore bactérienne, qui participe au bon déroulement des fonctions digestives - sans flore bactérienne intestinale adéquate la digestion alimentaire est tout simplement impossible.

Alors, que faut-il comprendre ? Où est la vérité ?

Classification des maladies :

- Les multiples maladies décrites par la Médecine conventionnelle font généralement référence aux organes, qui sont l'objet de symptômes spécifiques apparents.
Nous avons ainsi :

- la racine des désignations des maladies indique la localisation du mal.

- la terminaison des désignations des maladies précise généralement la "nature du mal". Ainsi, nous avons les maladies en :

-- "ite", correspondant à une inflammation (otite, uvéite, bronchite, colite, etc...) :
-- "ose", correspondant à une dégénérescence ou une usure (arthrose, artériosclérose, athérosclérose, amylose, etc...).
L'approche de la maladie apparaît d'ordre mécanique, physique et chimique; elle n'appréhende pas la vitalité du corps et sa capacité d'auto-(re)construction, d’auto-réparation.

Un paradigme galvaudé

Dans de nombreuses maladies l' "agression microbienne" est nullement en cause. Le monde médical, lui-même, admet que les maladies aiguës (rhume, grippe, angine, bronchite, pneumonie, etc...) sont auto-limitantes et que les médicaments prescrits ne guérissent pas, mais qu'ils "soulagent". Cependant, on observe toujours un terrain immuno-déprimé.

Alors que faut-il comprendre ? Que faut-il conclure ?
Source : Gérer sa santé du Site : www.hibiscus-or.populus.org/pix/

Les virus,


Une question d’équilibre !

Une très intéressante publication parue dans le « Lancet Infectious deases 2010 » et relayée par le journal médical JIM, explique que tous les ans, trois nouveaux micro-organismes (germes) pathogènes pour l’homme sont découverts. Ils proviennent tous du monde animal. Ainsi les nouveaux virus comme ceux de la grippe A ou de la grippe H1N1 ont récemment fait parler d’eux.

L’équilibre entre les germes.

L’article explique que parallèlement à l’émergence de nouveaux germes, d’autres disparaissent, victimes des progrès de la médecine, ou de l’évolution, suivant un processus naturel que l’on appelle, la vie. Par exemple, le bacille diphtérique qui est en voie de disparition sur la planète, grâce prétendument à la vaccination (?), aurait déjà trouvé son remplaçant « émergent ». Nous en aurons la confirmation dans quelques années.

Un autre exemple nous fut donné dans l’analyse bactériologique des eaux du Gange (en Inde). Les chercheurs s’attendaient à trouver un nombre considérable de germes dans cette eau. Les résultats montrèrent au contraire, qu’elle n’en contenait pas plus qu’un autre fleuve. L’explication ? C’est qu’un équilibre s’est effectué au sein des espèces bactériennes elles-mêmes, le développement des unes limitant celui des autres.

La pacéthonose.

Quant aux épidémies, elles répondent au concept de pacéthonose qui a été élaboré dans les années 60 par Mirko Grmek. Il s’agit de la théorie des équilibres selon laquelle la survenue et le développement (son importance) d’une infection particulière dans une société, dépendent tout simplement de la fréquence des autres.

En d’autres termes, c’est l’élimination des autres germes qui laisse le champ libre au développement d’une infection.

C’est pourquoi, l’article pose la question fondamentale : « A se demander s’il faut réellement dépenser des millions pour inventer des antibiotiques et des vaccins qui ne feraient que préparer le lit de nouveaux arrivants ».

Source: Article écrit par le Dr Luc BODIN
Dans Présence Nouvelle N° 1
Bulletin d’information Gratuit - Mai 2012
Publié par Nathalie et Luc BODIN


Contact à Cotonou /Abomey Calavi :
ONG ''CESAR-BENIN'' et le CLUB d'action sociale ''Santé Soleil''
Email: ongcesarbenin@yahoo.fr

Exhortation:

    .Pour apprendre à gérer sa santé, plutôt que d’attendre de tomber malade pour courir solliciter les médecins conventionnels, qui s’acharneront au mieux à déstabiliser tes défenses immunitaires par une chimiothérapie massive, dans le but inavouable et inavouée de ne te laisser aucune chance de recouvrer ta santé volée à ton insu par le cancer déjà depuis plus 20 ans, le sais-tu ?

   .N’oublie jamais que la médecine conventionnelle est une béquille dont on se sert uniquement dans les cas d’urgence ou de détresse vitale avérées, pour après se tourner radicalement et sincèrement vers la gestion au quotidien de la santé de notre corps, qui est un don précieux que chacun de nous a reçu du Créateur, le jour de notre conception en milieu utérin, dans le sein de notre mère.

     .N’oublie jamais, que la maladie est de la compétence exclusive des médecins;
Tandis que la santé, est de la responsabilité incontournable et indiscutable de chaque individu. Il revient donc à chacun, de chercher à s’informer en toute intelligence, afin de bien gérer sa santé en ‘’très bon père de famille’’.

     .Recevez toutes nos félicitations pour avoir découvert notre site, et soyez aimable de bien vouloir nous aider à mieux nous faire connaitre dans toutes vos relations de vie, car nul n'est jamais heureux tout seul.

Votre Diététicien Holothérapeute Paul AKOGBEKAN



L'arthrose vaincue, Le diabète aussi ?

L'arthrose vaincue, Le diabète aussi ?


Cher lecteur,

Un des plus graves problèmes de la médecine actuelle est que, par manque de temps, de formation, mais aussi pour des raisons légales, les médecins conventionnels ont tendance à ne PAS proposer à leurs patients des solutions naturelles, qui offrent pourtant de grands espoirs face aux douleurs et aux maladies.

Si vous avez de l'arthrose, par exemple, votre médecin vous prescrit sans doute des anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, diclofénac, ibuprofène...). Peut-être recevez-vous des infiltrations de cortisone.

Ces médicaments suppriment partiellement la douleur, mais ils ont des effets secondaires et ils ne règlent pas la cause de la maladie (la destruction du cartilage).

On sait pourtant aujourd'hui que des composés naturels pourraient eux, non seulement soulager la douleur, mais aussi relancer la production de cartilage. Dans plusieurs études, des patients touchés par l'arthrose sont revenus des années en arrière.

Ils ont retrouvé la souplesse qu'ils avaient des années plus tôt, sans effets indésirables. Certains ont pu éviter ou retarder la pose d'une prothèse de genou. Ce sont des résultats de recherches scientifiques approfondies qui ont été publiées dans des revues médicales internationalement reconnues : The Lancet (1) et The Archives of Internal Medicine (2).

Ces résultats ne sont bien sûr pas garantis pour tout le monde. En particulier, si vous souffrez depuis des années et que vous avez déjà essayé tous les traitements, je ne vais évidemment pas vous dire qu'une solution naturelle va tout résoudre. Peut-être même, et c'est très triste à dire, ne trouverons-nous pas de solution dans cette direction.

Mais il n'y a aucun doute que, pour certaines personnes, la santé naturelle marche là où la médecine conventionnelle a échoué. Dans un grand nombre de maladies, il existe des pistes, des approches qui ne percent pas dans le système de santé officiel.

Il est absurde que les personnes touchées par ces maladies n'en soit pas informées.

Je vous ai cité l'exemple de l'arthrose mais ce n'est qu'un cas parmi les autres :



« Ils n'ont plus le diabète »

Prenez le diabète : on sait aujourd'hui faire reculer la maladie et diminuer la prise de médicaments de façon naturelle. Dans certains cas, les malades retrouvent une santé normale.

Là aussi, il s'agit de résultats qui ont été publiés dans une revue scientifique internationalement reconnue : il s'agit de la revue médicale de référence Diabetologia, éditée par l'Association Européenne pour l'Etude du Diabète (EASD : European Association for the Study of Diabetes) (3).

Des chercheurs de l'Université de Newcastle, au Royaume-Uni ont suivi des diabétiques en surpoids. Durant 8 semaines, ils leur ont fait suivre un régime alimentaire particulier, il est vrai très restrictif.

Mais le résultat de ces huit semaines de régime donne à tous les diabétiques du monde des perspectives nouvelles face à leur maladie :

La glycémie à jeun et après un repas des participants est peu à peu redevenue normale. Leur pancréas, qui avait dans bien des cas cessé de fonctionner, a retrouvé ses capacités normales de production d'insuline.

Pour tous les participants, la totalité des symptômes du diabète a disparu durablement. Et je répète que ce changement a eu lieu sans aucun médicament chimique, par la seule modification de l'alimentation.

Mais ce n'est pas tout : lorsque les participants se sont mis à consommer des nourritures en principe interdites aux diabétiques, on s'est aperçu qu'une grande majorité d'entre eux réagissaient comme s'ils n'avaient jamais été malades :

Ils n'avaient plus le diabète.

Plus impressionnant encore, ce phénomène s'est révélé être durable : trois mois après avoir repris un régime alimentaire normal, 64 % des participants ne présentaient toujours aucun symptôme de la maladie.

Ceci pour vous donner une idée de la puissance que peuvent avoir les solutions naturelles.

Et que dire des maladies cardiovasculaires ?



Réduire le risque d'infarctus et d'AVC

Huit millions de Français aujourd'hui prennent des médicaments contre le cholestérol. Il est pourtant démontré que ces médicaments ne diminuent pas le risque de décès par accident cardiaque.

Je sais que ces propos vont choquer : ce que je dis est exactement le contraire de ce qui est enseigné dans les Facultés de Médecine. Mais c'est ce que les chercheurs les plus en pointe en cardiologie ont démontré. Nous avons d'ailleurs en France un des plus éminents spécialistes dans ce domaine, le Docteur Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS, cardiologue. Il est l'auteur de plusieurs livres dont les titres ne laissent planer aucun doute : « L'arnaque du cholestérol », « Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent, il vous soignera sans médicaments » ou encore « Cholestérol, Mensonges et Propagande ».

Le Docteur Michel de Lorgeril, lui aussi, a publié des centaines d'articles dans les plus grandes revues médicales internationales, comme « The Lancet », « The American Journal of Cardiology », ou encore le « Journal of Internal Medicine ».

Il dénonce le fait qu'on donne à des millions de personnes fragiles du coeur des médicaments qui provoquent potentiellement de graves effets secondaires, alors qu'il existe des solutions naturelles qui permettent une réduction plus importante du risque cardiovasculaire, sans médicament, ou en tous cas avec un minimum de traitements - y compris pour les personnes qui ont déjà eu un infarctus et un AVC !

Mais autant ses travaux sont reconnus dans les pays étrangers (Angleterre, Etats - Unis...) autant ils ont du mal à passer en France.

Ce n'est pas une surprise quand on connaît la puissance de l'industrie pharmaceutique.

Elle déploie des efforts énormes pour convaincre les médecins que les médecines alternatives sont basées sur des illusions (effet placebo, etc.), et que seuls les médicaments chimiques ont un effet prouvé scientifiquement.



Les médecines naturelles sont des médecines de pointe

En réalité, les médecines naturelles font l'objet elles aussi, d'intenses recherches scientifiques.

La connaissance a beaucoup progressé. Il existe des revues scientifiques sur la médecine naturelle qui ont le même degré d'exigence et de rigueur que les revues traitant de médecine conventionnelle.

Et c'est pour apporter ces informations aux personnes qui en ont besoin que nous avons décidé de créer Santé Nature Innovation.

Santé Nature Innovation est un service d'information sur les nouvelles découvertes de la médecine naturelle validées par la recherche scientifique, présentées de façon simple et agréable à lire, y compris pour les personnes qui n'ont aucune formation médicale ou scientifique. C'est moi, Jean-Marc Dupuis, qui dirige ce projet.

Il est vrai que notre lettre d'information gratuite, Santé & Nutrition, permet déjà d'aider un très grand nombre de personnes. Lancée il y a un an, 230 000 personnes déjà s'y sont abonnées. Cela en fait, de très loin, la lettre électronique la plus lue en France sur la santé naturelle.

Mais beaucoup de lecteurs me demandaient d'aller plus loin. Ils voulaient des dossiers complets sur les maladies, avec la liste de tous les traitements naturels efficaces, les noms des produits, les dosages, où les trouver.

C'est pourquoi j'ai accepté de créer Santé Nature Innovation.

Il s'agit d'une revue que vous recevez une fois par mois dans votre messagerie électronique. Un peu plus de 20 000 de mes lecteurs s'y sont déjà abonnés. Chaque mois, une maladie est traitée de façon systématique : ils reçoivent les informations complètes sur les traitements naturels qui peuvent marcher.

Et je ne vous parle pas seulement des rhumes, des brûlures légères et des petits bobos :

Non, je parle aussi des maladies graves et invalidantes, y compris l'arthrose, le diabète, la sclérose en plaque, les maladies cardiovasculaires et même le cancer.

Prenez le thé vert, par exemple.

Le thé vert contient de grandes quantités d'épigallocatéchine gallate (EGCG) de la famille des polyphénols. Au cours d'expériences en laboratoire, des chercheurs ont observé que cette substance peut stopper le cancer. Certes, il y a un pas entre le laboratoire et ce qui se passe dans le corps humain, mais justement de nombreuses études ont trouvé que les consommateurs de thé vert ont moins de cancers. Le thé vert chinois, le plus répandu, contient peu d'EGCG. Il vaut mieux consommer du thé vert japonais, plus riche en EGCG : c'est le type de renseignement que vous trouverez dans Santé Nature Innovation.

Et ce n'est qu'un exemple :



Sous l'effet de cette substance naturelle, les cellules cancéreuses se suicident !


* Le curcuma contribue expérimentalement à provoquer le suicide des cellules cancéreuses et les empêche de proliférer. Mais il est nécessaire de mélanger le curcuma à un corps gras (de l'huile d'olive par exemple) et à du poivre, pour que votre organisme puisse l'assimiler. Vous ne pouvez pas le savoir si personne ne vous l'explique, et c'est pourquoi nous le publions dans Santé Nature Innovation.

* Avec le temps et la pollution, des métaux lourds se sont accumulés dans votre organisme. Ils augmentent votre risque de cancer et d'autres maladies (dépression, maux de crâne, allergies, mycoses...). Pourtant, certains légumes, consommés régulièrement, aident votre corps à se débarrasser des métaux lourds : ce sont les légumes crucifères, c'est-à-dire les légumes de la famille des choux mais également les radis, le cresson, le colza. Il est important que vous le sachiez.

* Les sucreries et aliments à index glycémique élevé (aliments qui font fortement monter le taux de sucre dans le sang) sont une des causes de l'explosion d'obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, et de cancer dans nos pays. Réduire votre consommation de ces aliments est crucial si vous luttez contre une ou plusieurs de ces maladies. Cela paraît difficile mais il existe de nombreux aliments délicieux pour les remplacer avantageusement. Santé Nature Innovation vous explique lesquels.

* Les recherches scientifiques ont démontré que la vitamine D réduit votre risque de cancer, à condition d'en avoir au minimum 40 à 50 microgrammes par litre de sang. La bonne nouvelle, c'est qu'augmenter votre taux de vitamine D est à la fois simple et agréable. Il suffit de prendre le soleil régulièrement, et de manger plus de poissons gras (saumon, sardines, maquereau...), cuits à basse température, et certaines levures.

Tous les détails sur ces sujets, et bien d'autres, sont dans Santé Nature Innovation.

Thierry Souccar, notre spécialiste qui assure la rédaction de Santé Nature Innovation, est lui-même l'un des experts de nutrition et de biologie du vieillissement les plus connus du public francophone. Formé à la biochimie nutritionnelle à l'Université de Californie dans les années 90, il a écrit 15 livres, dont de nombreux best-sellers, et formé des centaines de médecins aux nouvelles possibilités des médecines naturelles.

Dans Santé Nature Innovation, il vous indique comment :



Aider votre corps à guérir avec des aliments sains et les nutriments essentiels

Aider l'organisme à guérir en lui apportant des aliments sains et des nutriments ciblés. Cette science s'appelle la nutrithérapie, et c'est une des branches les plus prometteuses des médecines naturelles. La nutrithérapie s'est tellement développée ces dernières années que les chercheurs avant-gardistes la considèrent comme la médecine qui va révolutionner le troisième millénaire.

Pour saisir tout l'intérêt de la nutrithérapie aujourd'hui, il faut d'abord savoir que, depuis 1950, le régime alimentaire des populations occidentales s'est dramatiquement appauvri.

Les légumes et les fruits frais consommés aujourd'hui par les populations des pays industrialisés n'ont plus la même richesse nutritionnelle qu'autrefois. Donald R. Davis, chercheur associé à l'Institut de Biochimie de l'Université du Texas, à Austin, a analysé les données collectées par le Ministère de l'Agriculture des Etats-Unis en 1950 et 1999 sur le contenu en nutriments de 43 fruits et légumes cultivés. Et voici ce qu'il a découvert :



* La teneur en six nutriments sur treize avait diminué dans ces produits ;

* La teneur en trois minéraux, le phosphore, le fer et le calcium, avait baissé de 9 à 16 % ;

* Celle en protéines avait baissé de 6 % ;

* Celle en riboflavine avait baissé de 38 % et celle en acide ascorbique (précurseur de la vitamine C) avait baissé de 15 %.

Et ce n'est pas étonnant : les sols, autrefois riches en minéraux, ont été épuisés par les méthodes modernes d'agriculture intensive.

Le résultat est que pour recevoir ne serait-ce que les apports minimums quotidiens en nutriments essentiels (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés), consommer « 5 fruits et légumes par jour » reste de très loin insuffisant.

Cette situation explique que, selon une récente étude réalisée par l'Institut de Veille Sanitaire auprès d'un millier de personnes, entre 3,7 millions et 7,1 millions de Français souffrent de malnutrition.

Pas en 1850. Aujourd'hui, en 2012.

De nombreux cas de diabète, d'hypertension, de dépression sont donc aggravés par le manque de nutriments et par la consommation d'aliments néfastes à la santé. Mais malheureusement, souvent par manque de formation, les médecins actuels essayent de « soigner » ces maladies par des médicaments chimiques qui épuisent encore plus les réserves de l'organisme.

Et pourtant, les conclusions des recherches actuelles sont formelles : beaucoup de maladies pourraient être prévenues, soignées, et parfois même guéries, simplement en changeant son alimentation, et en corrigeant les carences nutritionnelles dont vous souffrez. Et vous avez la garantie de ne risquer aucun effet indésirable.



Pas d'effets indésirables

Les médicaments chimiques peuvent être efficaces mais qui, malheureusement, provoquent souvent des effets néfastes sur les autres parties de votre organisme.

Par exemple, l'aspirine est efficace contre beaucoup de douleurs... mais elle abîme la paroi de l'estomac. Elle peut provoquer de graves saignements, parfois même des ulcères dans votre système digestif.

La cortisone réduit les inflammations, mais elle stimule les infections. A long terme, elle provoque de l'ostéoporose, du diabète, des dérèglements hormonaux, des gonflements sur le visage et des problèmes de peau.

Les antibiotiques vont tuer certains germes... mais ils ravagent la flore intestinale. Ils affaiblissent le système immunitaire, et peuvent être toxiques pour le foie et les reins. Ils favorisent le développement de levures qui peuvent infecter la bouche (muguet ou candidose) et les mycoses au niveau de l'appareil génital.

La médecine naturelle, au contraire, exerce ses bienfaits sur l'ensemble de votre corps, et de votre être.

En général, un produit naturel qui fait du bien à un endroit fait du bien à de nombreux autres niveaux. Lorsque, par exemple, vous prenez de la vitamine D pour renforcer vos os, des scientifiques pensent aujourd'hui avoir la preuve que vous réduisez en même temps votre risque de cancer. Les oméga-3, qui réduisent le risque cardiovasculaire, améliorent aussi le moral (effet anti-dépresseur) et réduisent la dégénérescence maculaire.

Mais attention : ces substances, même si elles sont naturelles, ne doivent jamais être utilisées imprudemment. Dans tous les cas, et en particulier si vous êtes sous traitement médical, vous devez demander l'avis de votre médecin avant d'entreprendre un nouveau traitement. Parce que la plupart des produits naturels contiennent malgré tout des principes actifs.

Ils n'ont pas d'effet indésirable, mais le risque d'interaction et surdosage est toujours présent.

C'est pourquoi Santé Nature Innovation vous guide pour utiliser, de façon ciblée, des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés :



* En cas de rhume, par exemple, vous pourriez essayer de prendre de la vitamine E et du zinc ;

* Maux de tête et migraines : le magnésium et la vitamine B2 peuvent faire une différence importante ;

* Hypertension : augmentez vos apports de potassium et diminuer ceux de chlorure de sodium ;

* Perte de cheveux : la vitamine D, la glutamine, la cystine pourraient vous aider ;

* Fonctions mentales : évitez le déclin cognitif lié à l'âge avec deux substances naturelles, l'acétyl-L-carnitine et la choline.

Et si vous prenez des médicaments contre le cholestérol (statines), pensez à prendre de la coenzymeQ10 pour augmenter votre énergie cellulaire, renforcer vos tissus musculaires (en particulier votre coeur), et lutter contre les pertes de mémoire (effets secondaires fréquent des statines).

Ce ne sont que de petits exemples. En lisant Santé Nature Innovation, vous recevrez au fur et à mesure qu'elles sont publiées, les nouvelles découvertes de la nutrithérapie concernant les maladies les plus variées : des maladies cardiovasculaires au cancer, en passant par les problèmes de prostate, de ménopause, les maux de tête, les acouphènes, l'insomnie, Parkinson, Alzheimer, les problèmes gastriques et les problèmes de peau. Tous les domaines de la santé sont concernés.

Mais attention : n'allez pas croire que la santé naturelle moderne consiste à vous imposer des régimes contraignants, des nourritures sans saveur et difficiles à avaler. Bien au contraire, les recherches les plus récentes prouvent par exemple que, avant même d'envisager de prendre le moindre complément alimentaire naturel, vous rendriez déjà un grand service à votre corps en mangeant tout simplement plus de... bonnes graisses :



Surtout ne supprimez PAS les graisses de votre alimentation ! (Mais aucune exagération, non plus! ndlr de l'ONG ''CESAR-BENIN)

Depuis 40 ans, les pouvoirs publics essaient de persuader la population que les graisses alimentaires sont l'ennemi public n°1.

Cette allégation n'est pas confirmée par les recherches scientifiques les plus récentes. Au contraire, elles indiquent que vous devez, selon toute probabilité, augmenter votre consommation de bonnes graisses !

Huile de colza, huile de lin, poissons gras, noix, mâche, potiron et pourpier contiennent des graisses qui réduisent la mortalité cardiovasculaire. Si vous manquez de ces graisses, vous augmentez votre risque de maladie et de dépression. Plusieurs huiles font même baisser votre taux de cholestérol.

De plus, dans le cadre d'un régime amaigrissant, consommer des graisses est indispensable pour vous donner un sentiment de satiété, nécessaire pour perdre du poids. Si vous souffrez de la faim, votre corps se met en « mode famine » : il ralentit son métabolisme pour économiser des calories, ce qui vous fait garder vos kilos en trop.

Il est vrai que, à première vue, vous allez penser que ces recommandations sont étonnantes. Et pourtant : en lisant Santé Nature Innovation, vous vous apercevrez que l'essentiel de ce qu'on lit et entend depuis quarante ans sur les graisses est totalement contraire à la vérité scientifique.

Savez-vous que la population américaine n'a cessé de diminuer sa consommation de graisse depuis 1975 ? Cela n'a nullement empêché une explosion des problèmes d'obésité, de maladies cardiovasculaires, de diabètes, de cancers...

Aujourd'hui, la recherche la plus en pointe sur les corps gras a démontré leur effet bienfaisant, et indispensable à de nombreux processus biologiques. En lisant Santé Nature Innovation, vous apprendrez à choisir vos huiles et à adapter votre façon de cuisiner pour que les graisses que vous consommez vous fassent gagner des années de longévité avec un corps et un cerveau en pleine forme.

Mais Santé Nature Innovation contient bien d'autres informations réjouissantes pour votre santé :



Soignez-vous... en vous régalant

Vous trouverez dans Santé Nature Innovation des recettes délicieuses qui ralentissent le vieillissement.

La recherche en nutrition moderne a démontré que de nombreux aliments vous font vieillir, en causant plusieurs types de réactions gravement néfastes pour vos cellules et vos organes (en particulier vos artères et votre cerveau) :



* l'oxydation, qui entraîne la mort cellulaire et des dommages sur l'ADN (source de cancers) ; elle est causée par la consommation d'aliments qu'il est pourtant facile d'éviter ;

* la glycation : des protéines et des sucres - fructose et glucose - se combinent pour former des corps durs qui rigidifient vos organes. C'est un peu comme quand vous faites cuire un oeuf trop longtemps : il n'est pas possible de revenir en arrière. Les dégâts sont irréversibles. La glycation se produit notamment lorsque vous mangez le « grillé » des viandes rôties, et en particulier des barbecues.

* l'inflammation : lorsqu'elle est chronique, elle tue les cellules cérébrales, ralentit la circulation et peut provoquer le détachement de plaques d'athérome, qui obstruent des vaisseaux plus petits (risques d'infarctus et d'attaques).

Toutes ces réactions sont favorisées par le choix d'aliments inadaptés.

La bonne nouvelle, c'est que, inversement, d'autres aliments ont l'effet contraire : ils protègent vos cellules, maintiennent leurs parois jeunes et souples, soignent vos organes, font épaissir votre peau, et peuvent contribuer à restaurer des fonctions physiques, neurologiques et même psychologiques attaquées depuis des années.

Dans Santé Nature Innovation, vous pourrez découvrir (ce ne sont que quelques exemples) :



* la délicieuse recette du magret de canard qui reconstitue vos stocks d'antioxydants, pour lutter contre les radicaux libres et l'oxydation ;

* comment cuisiner le gigot d'agneau pour que seules les bonnes graisses passent dans votre système sanguin ;

* le dessert aux framboises qui protège contre les maladies cardiaques ;

* la marinade au citron-vert qui reconstitue vos réserves d'oméga 3 ;

* les artichauts farcis qui détruisent les cellules cancéreuses ;

Et des centaines d'autres recettes qui vous feront du bien.



Les remèdes cachés dans votre garde-manger

Les conseils de Santé Nature Innovation peuvent parfois être aussi simples que de vous recommander de manger des bananes, des pommes, ou encore des avocats :

Les bananes contre l'infarctus : les bananes sont une excellente source de vitamine B6 et de vitamine C, de fibres alimentaires et de manganèse. Mais elles contiennent aussi beaucoup de potassium, un élément qui s'est beaucoup raréfié dans l'alimentation des populations occidentales depuis 30 ans. Le potassium est nécessaire pour conserver une pression artérielle normale et un bon fonctionnement du coeur. Manger une banane (pas trop mûre) par jour peut donc aider à prévenir l'hypertension artérielle et à protéger contre l'infarctus.

La pomme contre l'ostéoporose : la pomme contient de la procyanidine B-2, qui joue un rôle clé pour retarder les signes de vieillissement, prévient l'apparition de rides et stimule la croissance des cheveux. Des chercheurs français ont découvert qu'un flavonoïde appelé phloridzine, qui se trouve uniquement dans les pommes, peut protéger les femmes post-ménopausées de l'ostéoporose et peut également augmenter la densité osseuse. De nombreuses études ont également montré que manger des pommes peut aider à prévenir de nombreux types de cancer, l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle et la prise de poids !

Les avocats et le cancer : les avocats sont reconnus depuis longtemps pour leurs propriétés anti-cholestérol et leur capacité à maintenir la santé cardiovasculaire. Mais il y a du nouveau : selon les derniers résultats de recherche du Dr Steven M. D'Ambrosio et ses associés à l'Ohio State University, aux États-Unis, il semble que les composés phytochimiques extraits de l'avocat Haas (variété à peau rugueuse et sombre) sont capables de détruire les cellules cancéreuses par voie orale ainsi que d'empêcher les cellules pré-cancéreuses d'évoluer en cancer.

C'est encore un exemple d'information vitale que vous n'aurez qu'en lisant Santé Nature Innovation.

Nous vous faisons également découvrir les plantes exotiques, que vous pouvez ajouter à votre cuisine et qui peuvent faire des merveilles pour votre santé :

Deux cuillères à soupe de graines de salba, aussi appelées chia, contiennent plus de fibres qu'une dose de laxatif chimique Metamucil et vous apporte 3.050 mg d'oméga-3 - l'équivalent de plus de cinq gélules d'huile de lin, ou de dix gélules d'huile de poisson. Avec sa haute teneur en acide chlorogénique et caféique, ce super-aliment récemment découvert facilite également le métabolisme du glucose et le contrôle du poids parmi ses innombrables autres avantages pour la santé.

Des études ont montré que l'ashitaba (un légume à feuilles vertes d'Extrême-Orient) peut contribuer à améliorer la santé ainsi qu'aider à traiter un certain nombre de problèmes médicaux. Il s'agit notamment de l'immunité affaiblie par les infections bactériennes et virales, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, des douleurs musculaires, et du diabète de type 1 et de type 2. Il favorise également la détoxification du sang, du foie et des reins.

Encore une fois, ce ne sont que de rapides exemples, car je n'ai absolument pas la place de vous en dire plus ici. Mais vous pouvez recevoir chez vous, chaque mois, un numéro entier de Santé Nature Innovation rempli à ras bord d'informations capitales pour votre santé, en vous abonnant aujourd'hui.



Santé Nature Innovation ne censure aucune recherche médicale

Mais attention, la lettre Santé Nature Innovation n'est pas faite pour tout le monde.

S'abonner à Santé Nature Innovation, c'est un acte de résistance, et soutenir l'initiative de spécialistes de la santé naturelle en faveur du droit des patients de se soigner autrement.

Une partie de votre abonnement sera reversée à l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, un organisme européen sans but lucratif qui se bat contre les nouvelles réglementations qui visent à restreindre l'accès des patients aux médecines naturelles.

Publication libre et indépendante, Santé Nature Innovation est totalement rebelle au « médicalement correct » quand il relève du dogme et pas de l'objectivité scientifique. Vous y trouvez des articles objectifs sur toutes les branches de la recherche médicale actuelle « alternative », comme les travaux de l'Institut Linus Pauling sur les intraveineuses de vitamine C contre les maladies cardiovasculaires et le cancer.

Bref, nous parlons ouvertement des recherches qui sont aujourd'hui menées dans une extrême discrétion par des médecins peut-être trop en avance sur leur temps. Et nous savons que cela peut choquer certains.

Mais nous considérons comme tout aussi important de protéger nos lecteurs contre les fausses rumeurs :



Protégez-vous contre les médias en mal d'audimat

Pas un jour ne s'écoule sans que les médias n'annoncent un danger supposément mortel dans nos assiettes ou nos étagères de salle-de-bain.

Cependant, quand vous apprenez du jour au lendemain qu'un produit utilisé depuis des dizaines d'années sans inconvénient notable est soudainement déclaré comme un poison dangereux à interdire immédiatement, il est indispensable de faire preuve d'esprit critique.

Bien souvent, derrière les gros titres des journaux, se cachent des agences de communication et de « public relations », financées par des lobbies industriels pour détruire des concurrents. Cela peut aussi être des labos cherchant à vendre des vaccins. Ou tout simplement un moyen pour les médias de faire plus d'audience.

C'est pourquoi nous vous donnons une information objective sur l'efficacité réelle des vaccins anti-grippe, ce qu'il faut penser des dangers de l'aspartame ou du Bisphénol-A.

Pour chaque sujet traité, Santé Nature Innovation vous garantit que vous aurez les tout derniers résultats de la recherche scientifique, validés par les médecins les plus en pointe dans le monde entier sur les nouveaux traitements naturels.

Santé Nature Innovation va chercher pour vous dans plus de cent cinquante publications spécialisées les résultats les plus prometteurs, et peut se référer à des spécialistes dans 120 pays. Il vous coûterait plusieurs centaines d'euros de vous abonner à une seule de ces revues scientifiques (sans compter temps perdu à décortiquer les articles : 95 % des publications scientifiques sont dénuées de toute information nouvelle de toutes façons...). Mais les « pépites » qui surgissent régulièrement çà et là dans ces revues sont extraites pour vous par notre équipe et vous sont aussitôt transmises de façon claire et concise.

La même chose est vraie de tous les sujets couverts par Santé Nature Innovation. Vous recevez des informations qui vous coûteraient des centaines d'euros chaque année, que vous auriez besoin de compiler pendant des heures, - si vous deviez les réunir vous-même.



Facile et amusant à lire

Si vous n'avez aucune notion de médecine ni de biochimie, c'est une raison de plus de vous abonner à Santé Nature Innovation : malgré sa rigueur scientifique, notre revue est spécialement prévue pour les personnes qui n'ont pas de formation médicale avancée.

Chaque fois qu'un remède est présenté, Santé Nature Innovation vous indique précisément où le trouver, sous quelle forme le prendre, à quelles quantités, quels intervalles, pendant combien de temps, et les résultats à en attendre. Sans jamais recourir à des mots compliqués.

Encore une fois, ces résultats ne sont pas garantis ; les êtres humains ne sont pas des machines, et toute personne qui vous prétendrait qu'elle a la solution pour vous à 100 % doit malheureusement être considérée comme non fiable.

Toutefois, il n'y a pas de raison valable de vous priver a priori d'une information qui pourrait avoir une importance décisive pour vous. Car la nature regorge de trésors insoupçonnés, et chaque année apporte son lot de nouvelles découvertes.

Vous abonner à Santé Nature Innovation, c'est enfin une façon de soutenir la diffusion de la lettre d'information gratuite Santé & Nutrition que vous recevez dans votre boîte email. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer, abonnez-vous aujourd'hui à Santé Nature Innovation pour des informations complètes sur les maladies. Vous recevrez pour commencer, en signe de bienvenue :

Dossier n°1 : « Stratégie complète contre l'arthrose » : ce dossier vous sera envoyé dans les minutes suivant votre adhésion. Il contient tous les détails sur le régime qui combat l'arthrose et les compléments alimentaires les plus efficaces. Ce dossier vous est envoyé EN PLUS de votre abonnement et sans aucun coût supplémentaire.

Dossier n°2 : « Vaincre le diabète par l'alimentation, la révolution de la nutrition scientifique » : c'est LE dossier révolutionnaire sur le diabète de type 2. Il vous indique un régime particulier pour contrôler le diabète et dans certains cas vous en débarraser définitivement. Découvrez les remèdes anti-diabète cachés dans votre cuisine ; ce dossier, lui aussi, vous est envoyé EN PRIME, et vous ne paierez pas un centime de plus pour l'obtenir.

Dossier n°3 : « N'attendez-pas que votre médecin vous déclare Alzheimer » : ces précautions sont une solution réelle contre la maladie ». Alors que la médecine conventionnelle est totalement démunie face à cette maladie dramatique qui prend des allures d'épidémie, ce dossier clé de notre collection est un indispensable à avoir chez toutes les personnes qui souhaitent se prémunir contre l'Alzheimer. Il vous est envoyé lui aussi sans surcoût pour vous souhaiter la bienvenue dans le cercle exclusif des lecteurs de Santé Nature Innovation.

Dossier n°4 : « Reprenez le contrôle de votre prostate ». Tous les hommes de plus de 30 ans devraient lire ce dossier de toute urgence. Et les femmes qui aiment leur conjoint et leurs amis de sexe masculin, doivent s'en préoccuper elles aussi. Pourquoi? Parce que 90 % des hommes finiront avec des problèmes de santé dans cette zone. C'est une chose trop importante pour qu'elle soit ignorée. Alors si vous avez plus de trente ans, il est temps de commencer à vous en préoccuper, et à prendre des mesures de prévention. (Comme les autres dossiers ci-dessus, vous recevrez ce dossier dans quelques minutes et vous n'avez rien à payer en plus pour l'obtenir).

Ensuite, vous recevrez chaque mois un nouveau dossier Santé Nature Innovation.




Bien cordialement,

Jean-Marc Dupuis


PS : si vous hésitez encore, pensez bien au fait que Santé Nature Innovation vous fera réaliser d'importantes économies en vous indiquant les remèdes naturels cachés... dans les étagères de votre cuisine. Attention, encore une fois, il peut y avoir des contre-indications donc consultez toujours votre médecin avant de changer de régime ou de prendre des produits nouveaux, y compris s'ils sont naturels :

Diabète : le clou de girofle et la cannelle ralentissent l'absorption du sucre par vos muqueuses ; vous limitez ainsi votre pic de glycémie après le repas en les ajoutant à vos desserts. L'acide alpha-lipoïque protège les diabétiques contre les problèmes cardiaques et neurologiques (250 à 500 mg/jr).

Vieillissement et détoxification : avocat cru, melon, asperges, pamplemousse, courge, patate avec la pelure, fraises, tomate crue, orange, cantaloup, chou-fleur, brocoli, pêche, oignon, courgette, carotte crue, épinards crus sont source de glutathion, une protéine dont on manque en prenant de l'âge et qui détoxifie les cellules.

Maladies cardiovasculaires : la carotte accroît l'immunité grâce au bêta-carotène qu'elle renferme en grande quantité. Le jus de carotte frais (par extracteur) est particulièrement efficace (250 ml donnent 24 mg de bêta-carotène).


PPS : voici des exemples de témoignages reçus par nos lecteurs ces dernières semaines. Je ne vous les transmets pas pour me mettre en valeur, mais simplement pour vous montrer que, vraiment, les personnes qui lisent nos publications sont satisfaites, et j'espère que vous le serez aussi :
"Santé Nature Innovation me permet d'assimiler progressivement des informations capitales qui s'adaptent non seulement aux dernières nouvelles, mais nous expliquent les fabuleux mécanismes de notre corps. Cela me rassure et me convient totalement."
Zaby28

"Bravo, merci et s'il vous plaît, continuez à nous informer je pense que c'est V I T A L !"
Maryline Campanella

"En appliquant le traitement que vous conseilliez sur mon genou, mes douleurs ont nettement diminué"
Jean-Paul D.

"Bonjour et merci pour ces courriels et rapports d'informations très très utiles ! "
Anne-Sophie R.

"Si je pouvais rejoindre votre équipe en tant que professionnelle de santé, je serais très honorée. Merci d'être là pour nous."
Elisabeth T., pharmacienne, Nantes.

"Je dévore chacune de vos newsletters. Dans vos articles, je trouve toujours le petit plus pour parfaire ma santé."
Philippe Carrere

"En quelques mois, les plantes et autres naturels : aloé vera, oméga 3, gingembre, etc... ont été très précieux pour m'aider à me relever de cette léthargie dans laquelle je me trouvais, de plus les inflammations et autres douleurs ont nettement diminuées (...) votre site est une mine! Merci encore."
Elisabeth D.

"Je suis étudiant en Naturopathie à Bruxelles et votre site nous a été vivement conseillé."
Jean Dumont

"Je suis médecin neurologue, j'ai lu plusieurs ouvrages édités par Thierry Souccar et ça m'a aidé à évoluer, garder un libre arbitre et conseiller mes patients autrement qu'avec les moyens conventionnels."
Isabelle P.

"Merci d'exister."
Pierre L.

"Vous nous apportez un grand plus dans notre vie de "malades" en route vers la guérison."
André Cornu

"Vous êtes fantastiques!!! Merci pour cette information intéressante et passionnante."
Hélène C.

"Merci de tout coeur pour vos message qui nous permettent d'améliorer notre santé."
Janine

"Cela fait maintenant plusieurs mois, peut-être un an, que je lis, que dis-je... que je DEVORE vos articles !"
Christelle D.

"Je lis vos dossiers avec gourmandise."
Marie-Annick

"Tous les articles sont écrits de façon à aider les gens."
Carine H.

"Je tenais à vous remercier pour vos judicieux conseils que je suis à chaque fois avec une grande attention !"
Maxime U.

"A travers la voix de Jean-Marc Dupuis, nous avons l'impression d'être moins muselés et moins impuissants."
Marie-Christine Brand

"Soucieuse de la santé de mes proches, j'ai l'impression d'avoir été dans une errance web et scientifique pendant de longues années. Mais désormais, Vous NOUS aidez. Vos synthèses nous sont servies sur un plateau. Enfin quelques lumières solides pour être épaulé."
Léa D.

"Vos dossiers sont des sources inépuisables de réflexion."
Michèle Roger

"Je deviens addicte à votre lettre."
Béatrice M.

"Laissez-moi vous exprimer toute ma gratitude quant à l'inestimable trésor que représentent vos lettres."
Roselyne K.

"Merci pour votre implication et la générosité de vos partages pour améliorer le bien-être de l'humanité !!!"
Hélène C.

"Je suis absolument ravie d'avoir découvert votre site qui est une véritable perle. Merci pour les informations essentielles que vous transmettez. N'arrêtez jamais, il y aura toujours des gens pour vous lire. Merci."
Marine M.

"Vos conseils sont très judicieux et je lis toujours vos messages avec gratitude."
Fanette

"J'ai redécouvert la joie de vivre en bonne santé sans aucune chimie."
Danielle D.

**********************

Sources de cet article :

(1) Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, Lee RL, Lejeune E, Bruyere O, Giacovelli G, Henrotin Y, Dacre JE, Gossett C. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression: a randomised, placebo-controlled clinical trial. Lancet 2001 Jan 27;357(9252):251-6.

(2) Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M, Machacek S, Giacovelli G, Rovati LC. Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthritis: a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study. Arch Intern Med 2002 Oct 14;162(18):2113-23.

(3) Lim EL, Hollingsworth KG, Aribisala BS, Chen MJ, Mathers JC, Taylor R.; Reversal of type 2 diabetes: normalisation of beta cell function in association with decreased pancreas and liver triacylglycerol. Diabetologia, doi : 10.1007/s00125-011-2204-7.

**********************


Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Santé et Nutrition n'est pas responsable de l'exactitude, de la fiabilité, de l'efficacité, ni de l'utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L'éditeur n'est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Santé et Nutrition est un service d'information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr ou bien par téléphone au (33) 1 75 24 14 16.

**********************

« Cet article vous a plu ? Vous pouvez recevoir régulièrement les lettres de Santé & Nutrition. C'est gratuit. Cliquez ici pour vous inscrire : http://www.santenatureinnovation.fr/newsletter-gratuite/  <http://www.santenatureinnovation.fr/newsletter-gratuite/ > »


L'ONG ''CESAR-BENIN'' vous remercie pour votre visite sur notre site.
A bientôt, et très bonne santé au naturel à nous tous!